PLATEFORME MULTI-SERVICE POUR PERSONNES AGÉES DÉPENDANTES

VILLIERS-LE-BEL (95)

CONSTRUCTION NEUVE
MAÎTRISE D’OUVRAGE
Adef Résidences
PROGRAMME
1 accueil de jour (20 places), 2 PASA (2x14 résidents), 1 plateau technique gériatrie (pharmacie IDEC, Médico-balnéo, Kiné) – 300m², EHPAD – 168 lits, 1 UHR – 14 lits, Hébergement temporaire – 20 lits, Cuisine centrale, Logistique buanderie, Locaux maintenance, entretien, Locaux administratifs – 240m², Locaux accueil – 540 m²
MISSION
Base
SURFACE
7200 m2
Ce lieu, est avant tout à envisager comme un lieu de vie pour accompagner des personnes âgées en situation de dépendance (parfois atteintes de la maladie d’Alzheimer ou de maladies dégénératives). Ce statut vient indéniablement construire l’identité de ces lieux dans leur organisation, leur fonctionnement, leur devenir. Cet établissement se veut alors ouvert, dans lesquels sont présents des professionnels spécialisés et qualifié 24h/24, 7j/7 et ce, 365j/an. Les professionnels doivent pouvoir assurer un accompagnement pluridisciplinaire optimal qu’il s’agisse de soins ou d’actes de la vie quotidienne (repas, entretien des locaux, …).
Le défi architectural est de trouver et de maintenir un équilibre entre vie en collectivité, obligations, rythme et désir individuel propre à chaque résident. Il existe également des espaces représentant un « entre-deux » et validant cette recherche d’équilibre entre vie en collectivité et respect du sujet dans son intimité et sa vie privée ; le salon des familles en est un bon exemple. En permettant d’accueillir les proches dans un espace suffisant et, dans le même temps, en respectant l’intimité du moment avec un lieu fermé, ces espaces sont garants de la continuité de la vie familiale et personnelle du résident. 

POINTS FORTS

  • Implantation des éléments de programme en gradation « d’intimité » le long d’un axe principal, correspondant à la circulation générale (l’entrée principale donne directement accès au cœur d’établissement et accès indépendant à l’accueil de jour ; les Pôles d’Activités et de Soins Adapté (PASA) eux, sont implantés plus en « arrière ») 
  • Unité d’Hébergement Renforcé (UHR), situé au 1er étage, bénéficie d’une grande terrasse et d’espaces végétalisés
  • Ascenseurs, répartis dans le noyau central du bâtiment, desservent chaque unité de vie
  • Organisation dans chaque chambre du résident d’une « zone nuit » et une « zone jour » (bureau avec siège et fauteuil pour lire ou regarder la télévision, prises adaptées aux connexions nécessaires à l’utilisation des nouvelles technologies)
  • Salles de bains équipées de siphon de sol, de porte coulissante, de multiples barres de maintien et permettent l’insertion d’un siège de douche
  • Architecture du réseau électrique des chambres est conçue pour permettre l’équipement ultérieur, selon les besoins des résidents, en dispositifs de domotique (commande de la porte motorisée, de l’éclairage, du rideau d’occultation, de la télévision, du téléphone) 

DEVELOPPEMENT DURABLE

  • La démarche HQE de cette opération sera guidée par le cahier des charges du conseil régional « qualité environnementale du bâtiment ».
  • Structure béton (une forte inertie thermique du bâtiment)
  • Façades sans pont thermique (panneaux béton préfabriqué « sandwich »
  • Protections solaires automatisées selon l’orientation des façades, associées à des vitrages aux caractéristiques adaptées à l’orientation
  • Panneaux solaires en toiture pour l’eau chaude sanitaire et le chauffage
  • Chauffage et ECS énergie GAZ ou pompe à chaleur ; chaudières haut rendement à condensation basse température et basse pression
  • Ventilation double flux (85% de récupération des calories)
  • Rafraichissement de l’ensemble des locaux assumé par ventilation double flux