Phasage, organisation du flux, gestion du planning, sécurité… La rénovation en site occupé ne s’improvise pas. Elle nécessite la planification très pointue des interventions nécessaires. Cela est d’autant plus vrai en milieu médico-social, au regard d’une population sensible et pour le maintient en activité des établissements. Pour l’agence Mengeot&Associés, cela implique des équipes formées et à l’écoute, associées à une souplesse d’organisation. Des éléments qui permettent de réaliser le chantier dans des conditions optimales, sans trop bouleverser le quotidien des résidents et des différentes équipes de professionnels.

Les travaux en site occupé demandent-ils que l’espace soit complètement isolé ?

Pour les travaux en site occupé, il faut que l’endroit soit cloisonné, isolé, ou en tout cas localisé. Cela demande au préalable de comprendre et répertorier les flux, valider des zones de circulation provisoires et baliser les nouveaux cheminements. Il faut aussi prévoir les protections nécessaires afin d’éviter que des personnes se retrouvent au mauvais endroit ! Nuisances, dangers, phasage… Un chantier en milieu occupé est complexe à différents titres. Il est par conséquent nécessaire d’être « procédurier » au niveau de la signalétique.

Certaines prestations étant nuisibles en termes de poussière, de bruits et/ou vibrations, nous organisons alors les travaux pour qu’ils durent le moins longtemps possible. Dans certains cas nous devons aussi travailler en horaires décalés. Pour toutes ces réalisations et assurer une fluidité totale, nous nous accordons avec les équipes sur place !

 

Des cas particuliers ? 

En cours de chantier, on peut être aussi amenés à réorganiser les flux d’évacuation des personnes. Pour l’ESAT de Meudon (Etablissement de Santé et d’Aide par le Travail), pour lequel notre chantier s’est déroulé en plusieurs phases et nous avons dû gérer les issues de secours, en redessinant les cheminements à chaque étape. Nous devons aussi répondre à de nombreuses contraintes techniques, notamment pour les acheminements de matériaux. Nous devons parfois trouver des solutions pour éviter tout danger. Ce qui a été le cas pour le FAM (Foyer d’Accueil Médicalisé) Myosotis. Nous avons dû acheminer de longues poutrelles metalliques par une grue au-dessus du bâtiment existant. Nous avons pu ainsi évité de traverser les espaces occupés par les résidents.

Le bien-être des résidents, est-il aussi une priorité ?

Oui, l’agence Mengeot&Associés est particulièrement vigilante en phase étude, mais aussi en chantier pour garantir avant tout la sécurité des résidents et du personnel. Assurer la sécurité de tous en respectant les consignes, les procédures et les horaires n’est cependant pas suffisant. Il faut aussi penser au bien-être des résidents, durant toute la phase des travaux. N’oublions pas que nous sommes sur un public sensible, donc plus vulnérable aux bruits et à tout changement dans les habitudes.

EHPAD Santeny, les résidents spectateurs du chantier.

 Avez-vous une belle histoire de chantier à nous raconter ?

Oui, à l’EHPAD de Santeny, alors que nous réalisions une nouvelle aile. Nous nous sommes aperçus que de nombreux résidents observaient les travaux avec intérêt depuis une grande baie vitrée surplombant le chantier. Depuis, et parce que les personnes âgées sont souvent intéressées par l’aspect travaux, au lieu de tout cloisonner, nous installons systématiquement une fenêtre de visualisation dès le début du chantier. Chacun peut alors suivre l’avancée de chaque construction et ses étapes, qui deviennent ainsi une véritable distraction !

Et pour finir ?

Le chantier se transforme parfois en base artistique et des fresques peuvent être dessinées sur les palissades de certains de nos chantiers. C’est ce qui a notamment été réalisé par les petits enfants des résidents de l’ EHPAD de Santeny. Couleurs et talent se sont donnés rendez-vous pour transformer ces cloisons en un bel espace d’expression.